Le pays imaginaiređź’ť

D’oĂą vient l’imaginaire,  sinon de pays que nous ne connaissons pas encore? “

Erik Orsenna 

J’ai envie de vous partager ces extraits du livre de Peter Pan , de James Matthew Barrie, que je trouve tellement bien imagĂ©s! Et tellement bien Ă©crits🍀:

“Je ne sais pas s’il vous est arrivĂ© de voir la carte gĂ©ographique de l’esprit d’une personne. Les docteurs dessinent parfois un schĂ©ma d’autres parties de votre corps, et ces croquis suscitent le plus vif intĂ©rĂŞt.  Mais surprenez-les donc tandis qu’ils s’ingĂ©nient Ă  dresser le plan de l’esprit d’un enfant, territoire seulement embrouillĂ© mais qui n’arrĂŞte pas un instant de bouger! Des lignes en zigzag apparaissent, tout comme sur une feuille de tempĂ©rature; ce sont probablement les routes qui sillonnent l’Ă®le,  car le pays de l’Imaginaire est toujours plus ou moins une Ă®le,  avec ici et lĂ , d’Ă©tonnantes  tâches de couleurs, des rĂ©cifs de corail et, au large, de fins voiliers corsaires;  et encore des repaires sauvages, des nains – tailleurs pour la plupart-, des grottes oĂą coule une rivière, des princes benjamins de sept frères, une autre prĂŞte Ă  s’effondrer, et une petite vieille au nez crochu”

“Si vous fermez les yeux, avec un peu de chance vous apercevez parfois un vague Ă©tang aux teintes pastels suspendu dans le noir; pressez vos yeux un peu plus fort, l’Ă©tang prendra forme, les couleurs deviendront si vives que si vous pressez encore, elles s’embraseront.  Mais, juste avant qu’elles ne s’embrasent,  vous verrez la lagune. C’est le point suprĂŞme que vous pouvez atteindre sur le continent,  et seulement l’espace d’un dĂ©licieux instant. S’il pouvait y avoir deux instants, alors vous verriez les vagues et entendriez  le chant des sirènes “

“De toutes les Ă®les enchantĂ©es, le pays imaginaire est le plus douillet, le plus compact, pas du tout Ă©talĂ© et dĂ©mesurĂ© avec des distances interminables entre une aventure et une autre, mais au contraire, agrĂ©ablement concentrĂ© “

Si vous veniez ouvrir la porte de votre pays imaginaire? Et voler tout droit jusqu’au matin ? 

Je vous attends…

Bérengère 

Remonter

Pour retrouver toutes nos actualités, cliquez-ici !