Qui peut se faire hypnotiser ?

L’hypnose est un état parfaitement naturel. Tout le monde peut donc se faire hypnotiser.

Certaines précautions sont toutefois à prendre avec les sujets atteints de troubles psychotiques et/ou psychiatriques lourds. En effet, l’hypnose est déconseillée dans le cas de certaines maladies psychiatriques. La séance d’hypnose devra être particulièrement bien encadrée dans le cas où il est possible de la pratiquer, avec des médecins compétents dans la pathologie rencontrée.

Quand peut-on se faire hypnotiser ?

L’hypnose semble efficace pour lutter contre la douleur, se détacher de certaines dépendances et mauvaises habitudes, l’anxiété ou encore les troubles alimentaires.

  • Douleurs : le sujet lorsqu’il se trouve dans un état hypnotique, libère naturellement des endorphines qui sont des antalgiques naturels et peuvent permettre de diminuer certaines douleurs par exemple (migraines, mal de dos …)
  • Arrêt du tabac : l’hypnose tente d’avoir un effet sur la dépendance psychologique et d’y substituer d’autres comportements. Le praticien va, par exemple, associer le tabac à la création de nausées pour lutter contre l’addiction du patient au tabac.
  • Stress : l’hypnose, proche de la relaxation, permet d’affaiblir rapidement l’impact des facteurs stressants. Ensuite, l’état hypnotique, peut permettre de trouver le niveau adéquat de stimulation/excitation du bon stress, afin que celui-ci redevienne « bénéfique ».

Y a-t-il un danger ?

Rassurez-vous, l’impact de l’hypnose sur votre inconscient n’est pas tout puissant. Il existe des « sécurités » dans notre cerveau qui nous empêchent de faire quelque chose de contraire à notre volonté.

Remonter